Musique

La chronique de : Putrid Offal – Sicknesses Obsessions

Putrid Offal, bientôt 30 ans au compteur, viens faire exploser le taux d'infection de nos chères oreilles avec leur second LP.

Putrid Offal n’est pas un groupe comme les autres! Qui en plus, ne fait rien comme les autres. De par son histoire jalonnée de séparations et de retrouvailles, de compilations et de split… Et de retard « due to CoViD Pandemia ». Mais également par son style, ou plutôt son empreinte musicale, oscillant entre le Death Metal à papa et le Grind bien dodu (comme papa).

2020 sera donc, comme d’autres avant elle, l’année du Death ! Année de grâce pour le groupe, qui trouve quand même le temps de nous sortir son Sicknesses Obsessions, mais également une offrande live enregistré au Hellfest dont nous parlerons plus tard…

Bienvenue dans la salle d’autopsie ☠️

© Xenokorp / Putrid Offal

On pousses la porte, au son d’une voix féminine autoritaire (Marina Toussent) et d’autres bruits évocateurs… Bienvenue chez Putrid Offal! Dès la première Track on sent ou le groupe va nous emmener, ça va cogner, ça va découper, ça risque de pourrir, ça va sentir, ça va…🪓🔪🔨⚰️

Bien loin de caresser un Death Metal / Grind classsique, ici le groupe varie les structures et le riffing de manière assez spectaculaire! Ça blaste sec, ça groove, ça grouik … D’ailleurs il est important de noter la richesse vocale de l’ensemble. L’oeuvre de Franck Peiffer est ici une partition de qualité remarquable, rehaussée par de nombreux feat. tels que, excusez du peu , Stéphane Buriez de chez Loudblast, Arnaud Dhenain le Bouris de chez Black Bomb A, Hélène le Deist qui vient poser ses vocalises toutes en finesses.

C’est la la grande force de cet album : sa diversité! Les titres passent en cavale et proposent un véritable sentiment de surprise, qui sans cesse se renouvelle. Quand on connaît le genre depuis belle lurette, qu’on a connu beaucoup de ramification, c’est un plaisir de poser ses oreilles sur un groupe qui tiens sa feuille de route, sans s’en écarter mais en recherche d’innovations, qui varie son propos sans jamais se renier. Proposant en plus, une musique brutale et intense.

Il est intéressant de noter que l’album possède un coté Heavy/Hard, fort plaisant dans certains riffs et vocalises (oui encore) ! Production absolument impeccable également, Made In Phil Reinhalter comme d’autres chroniques sur ce site…

Qu’on se le dise, Putrid Offal n’a rien à envier aux cadors de la scène internationale Death/Grind, à mon sens d’ailleurs, il s’agit ici du meilleur album du genre que j’ai écouté en cette année 2020. Attention les sorties qualitatives sont très nombreuses, sans doute l’inspiration pandémique ? Au hasard : Mercyless, Benighted, Skeletel Remains, Carcass, Napalm Death ?

Petit mot sur les artworks accompagnant cette sortie, artworks maison du plus bel effet. Ici c’est la couleur sang séché, qui dominera tous les défilés en streaming Winter 2021. L’ensemble est très classe, Xenokorp nous habituant à des produits toujours bien finis et dans de beaux packaging ! Ne boudons pas notre plaisir donc, profitons de ces « produits locaux » de très grande qualité. Votre serviteur a fait son choix pour cette chronique : le pack LP+CD+T shirt (archi classe!) . Notez que le 12″ version Red est limité a seulement 100 exemplaires, l’ensemble du packaging est comme je l’ai dit : excellent (Full 350g !)

The cover !

2020 restera à jamais une année de « livres d’histoires », mais si l’on devait garder une bande son pour l’accompagner, ce serait, sans hésiter : Sicknesses Obsessions.

Track List

  1. Autopsy
  2. Let There Be Rot
  3. Dura Mater
  4. Necrotic Mutilation
  5. Charnel House
  6. A Rot’s Caress
  7. Glorify Me
  8. Livor Mortis
  9. Lifeblood Ejected
  10. Viscera
  11. Palor Mortis
  12. Skilled Ritual
  13. Barber Butcher
  14. Y Shaped
  15. Vesalius [CD] * // Veins [LP] **
  16. Heaven’s Door
  17. Vasectomy *

* Limited edition DigiPak CD bonus tracks
** Vinyl bonus track

Line-Up

  • Franck PEIFFER – Vocals
  • Philippe REINHALTER – Guitars
  • Frédéric HOURIEZ – Bass
  • Laye LOUHENAPESSY – Drums

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :